L’énergie solaire à la base de toutes les énergies

France PAC Environnement

Le soleil

Le Soleil est une fantastique boule de feu qui brûle depuis 4,55 milliards d’années. Elle est si grande et si chaude que, même si nous en sommes très éloignés, nous bénéficions encore de sa chaleur et de sa lumière. Imagine plutôt : le Soleil est 1’300’000 fois plus gros que la Terre, et la chaleur dans son cœur peut atteindre 15 millions de degrés ! Heureusement, 150 millions de kilomètres nous séparent de cette formidable source d’énergie, et notre atmosphère nous protège de la puissance de ses rayons.

Histoire de l’exploitation solaire

Il y a très longtemps que l’Humanité a compris comment se servir du Soleil pour allumer un feu. Grâce à des miroirs, on peut concentrer en un point la puissance des rayons solaires. La chaleur devient alors si intense sur ce point que le feu démarre. C’est comme cela que, dans l’Antiquité, les Grecs allumaient la flamme olympique.
Au 17e siècle, un ingénieur français réussit à faire fonctionner une pompe grâce à de l’air chauffé par le Soleil. Deux cents ans plus tard, un physicien parisien découvre l’effet photovoltaïque: il est désormais possible de transformer la lumière du Soleil en électricité. Mais il faudra attendre un siècle encore pour que cette technologie fasse de réels progrès : c’est en cherchant à conquérir l’espace que les scientifiques ont le plus investi dans la maîtrise de l’énergie solaire.

Aujourd’hui, et suite à une prise de conscience  de l’ensemble des pays pollueurs, les gouvernements prennent des mesures incitatives en faveur de l’exploitation solaire.

Exploitation du soleil grâce aux solution photovoltaïques de France PAC Environnement
Coupe transversale du soleil

Les différentes solutions pour l’exploitation de l’énergie solaire

L’exploitation de l’énergie solaire peut se faire de 2 façon, soit en exploitant la luminosité, soit en exploitant sa chaleur

Les panneaux solaires thermiques

La chaleur du Soleil peut être utilisée de manière directe pour chauffer un réservoir d’eau, sécher du linge (évaporation) ou tempérer les parois d’une maison. C’est le principe utilisé par les panneaux solaires thermiques qui sont placés sur les toits ou les façades des maisons.

En transitant par les panneaux solaires, l’eau est réchauffée par le Soleil, puis utilisée sur place, pour le chauffage ou l’eau sanitaire du bâtiment. En Suisse, le potentiel est immense. Imagine plutôt : si tous les toits étaient équipés, l’énergie solaire couvrirait l’ensemble des besoins thermiques des ménages suisses.

Les centrales solaires thermodynamiques

Ces grandes installations sont équipées d’immenses miroirs paraboliques, sphériques ou plats, qui suivent la course du soleil pendant la journée. Ils permettent de concentrer les rayons pour chauffer un liquide qui restera chaud même après le coucher du Soleil, de l’huile par exemple. C’est une manière de stocker l’énergie qui servira à chauffer l’eau, dont la vapeur fera tourner des turbines pour produire de l’électricité. Ce type d’installation est assez nouveau. En Europe, il en existe en Espagne, en Belgique, en France ou encore en Suède.

Les panneaux solaires photovoltaïques

La lumière du Soleil peut être utilisée pour produire de l’électricité. On utilise pour cela des panneaux composés de cellules électroniques qui réagissent aux rayons du Soleil. On parle alors d’énergie solaire photovoltaïque. Ces instal-lations sont de plus en plus répandues dans le monde. En Suisse romande, les parcs solaires photovoltaïques sont souvent installés sur des toits de bâtiments.

Une énergie d’avenir selon France PAC Environnement

En moins d’une heure, le Soleil fournit à la Terre davantage d’énergie que ce que l’Humanité consomme en une année! Mais aujourd’hui, seule une toute petite partie de cette énergie est récupérée pour être transformée en chauffage ou en électricité. Cette répartition devrait évoluer rapidement grâce aux différentes évolutions et innovations du secteur et notamment aussi grâce au différentes mesures et engagements du gouvernement français sous l’impulsion de la loi de transition énergétique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *